Notre Savoir-Faire

Le développement d’entreprise

Quand on parle de développement de l’entreprise, trop souvent la priorité des dirigeants est le développement commercial. Est-ce le bon réflexe, nous en doutons !

Chez Harmonie Conseil, nous analysons le modèle économique de l’entreprise et cherchons comment faire  pour rapporter plus d’affaires, car c’est souvent l’arbre qui cache la forêt ! On cherche à vendre plus car on a des difficultés de trésorerie, de rentabilité. Notre banquier, les fournisseurs vous relance un peu trop !

Le développement de l’entreprise passe par une analyse de la rentabilité de celle-ci. Une fois son organisation modélisée, nous pouvons définir son potentiel maximum et donc le plan d’action pour l’atteindre. Ce plan d’action pourra être d’ordre commercial, organisationnel mais devra obligatoirement répondre à la question, quel est l’impact sur ma rentabilité d’entreprise, mes bénéfices de fin d’année.

 

Securiser

Sécuriser son activité

C’est en développant la rentabilité de son entreprise que l’on sécurise son activité. La rentabilité engendre de la trésorerie, permettant ainsi de payer de nouveaux investissements, d’embaucher du personnel, payer ses fournisseurs en temps et en heure et gagner en tranquillité d’esprit.

Développer sa rentabilité sécurise l’avenir et redonne au dirigeant d’entreprise les moyens pour se développer. Cependant on ne peut atteindre son bilan annuel pour savoir si on a fait des bénéfices. Cette information doit être disponible en temps réel, le dirigeant doit savoir où il en est quel que soit la période de l’année.

Connaitre en temps réel son résultat sécurise les décisions quotidiennes que le dirigeant doit prendre, c’est essentiel pour un bon pilotage d’entreprise.

Réaliser ses rêves

Notre motivation est de redonner les moyens au dirigeant afin qu’il réalise ses rêves d’entrepreneurs. Pourquoi vous êtes-vous lancé dans cette aventure ? Qu’est-ce qui vous a motivé à créer votre entreprise ?

Les réponses à ces questions sont souvent enfouies au plus profond, du fait des traquas du quotidien, les difficultés de trésorerie, et le manque d’horizon. Harmonie conseil, en développant durablement votre activité et en la sécurisant redonne au dirigeant les moyens de réaliser ses rêves.

Reves

 

Nos Prestations

Pilotage entreprise

Pilotage d'Entreprise 

Nous apportons aux dirigeants des outils simples, pragmatiques conçus par des chefs d'entreprise pour des chefs d'entreprise permettant de contrôler, diriger et décider en toute connaissance. Membre du réseau Rivalis, c'est la garantie d'une expertise basée sur 25 ans d'expérience dans le pilotage d'entreprise auprès des dirigeants de TPE.

 En savoir plus...

 

Diagnostic entreprise

Diagnostic d'Entreprise 

Vous êtes dirigeant d'entreprise de moins de 10 salariés, vous avez identifié différentes difficultés, vous avez mis en place des actions et pour l'instant rien ne change. Le diagnostic d'entreprise est fait pour vous : ensemble nous analysons tous les aspects de gestion de votre activité Démarche commerciale, conception des devis, relance des prospects, ... 

En savoir plus...

 

Création entreprise

Création d'entreprise 

Business Plan, Business Model (modèle économique), étude de marché, NACRE… Vous souhaitez monter une entreprise ou reprendre une entreprise existante ? Harmonie Conseil vous propose un accompagnement personnalisé en création d’entreprise, des simples formalités aux étapes incontournables à la mise en oeuvre de votre projet. 

En savoir plus...

 

 

Developpement Commercial

​​​Développement Commercial 

Avec plus de 15 ans d'expérience de directions au sein de service client, nous apportons une expertise pour développer la performance et la qualité de la fonction commerciale. Nous mettons en place les indicateurs de mesure de la performance et nous nous attachons à simplifier le travail des commerciaux afin qu'ils se focalisent sur la vente.

En savoir plus...

Plan de trésorerie

Plan de Trésorerie

Vous avez des difficultés de trésorerie au quotidien, la solution est de mettre un plan de suivi de trésorerie pour anticiper les situations. Une bonne anticipation permet d’être proactif envers ses créanciers, ses fournisseurs et de mettre les actions en place en amont. Le plan de trésorerie est également utilisé en phase de création de l’entreprise, pour la réalisation du bilan prévisionnel.

En savoir plus...

DUER

Préstations Complémentaires 

DUER, Qualibat, RGE...  Harmonie Conseil vous accompagne pour la qualification ainsi qu'à l'élaboration des documents obligatoire, pour veiller à la bonne confomité de votre entreprise. 

 

 

En savoir plus...

Nos Clients

Les Dirigeants d'Entreprise 

Nos clients sont les dirigeants de TPE, artisans, commerçants et restaurateurs, professions libérales en exercice qui ont des attentes de développement et ou des difficultés de trésorerie. Nos outils et méthodes ont été développés par des chefs d’entreprise pour des chefs d’entreprise.

Les Créateurs d'Entreprise 

Tout créateur d’entreprise ayant besoin de construire un prévisionnel et un business plan pour valider son projet et ou solliciter des banquiers. Si le business plan et son prévisionnel sont obligatoire pour solliciter un crédit auprès d’un banquier, il est non moins utile s’il n’y a pas de crédit. 

Notre équipe

Hca1 bd 600x600

Hervé CANCHEL

Après 28 ans d’expérience dans des directions techniques et opérationnelles, j’ai développé une expertise en gestion des organisations et en amélioration de la performance en entreprise. Durant ces années, j’ai acquis la conviction que trop de dirigeants de TPE, PME n'ont pas accès ou les moyens pour développer leur entreprise.

En savoir plus...

Photo Clément SEBILLEAU

Clément SEBILLEAU

Titulaire d’une bi-licence Economie-Droit et d’un Master de Marketing Opérationnel et Internationnal à l’Université Paris X, Clément a rejoint nos équipes, en qualité de Responsable Marketing et Développement Commerciale.

 

 

En savoir plus...

 

logo membre reseau Rivalis

Réseau RIVALIS

RIVALIS, c'est une méthode et des outils de pilotage d'entreprise qui ont fait leurs preuves depuis 1994. Mais Rivalis, c'est surtout un réseau de plus de 600 conseilleurs partout en France, ce sont des individualités complémentaires qui forment une grande famille pleinement investie dans l'accompagnement de plus de 22.000 chefs d'entreprise dans la gestion de leurs activités.

En savoir plus...

Nos Partenaires

Il nous font confiance !

LOGO RIVALIS

 

 

LOGO MOF

 

LOGO GESTR

 

FFB LOGO

 

LOGO UNEP

 

Capture d e cran 2020 11 24 a 14 49 48

Actualités

  • #1Mois1Client Garden City 78, "Le savoir-faire au service des espaces verts" by Damien MARGEZ

    Capture d e cran 2021 04 13 a 11 45 50

    Bonjour Damien ! Nous sommes ravis d’être avec toi aujourd’hui ! Pourrais-tu te présenter et nous parler de ton parcours professionnel ?

     

    • Bonjour, avec plaisir ! Alors je suis Damien, j’ai 51 ans et cela va faire 33 ans que je suis dans le paysagisme maintenant ! Je suis un peu arrivé par hasard dans ce milieu, mais j’en suis tombé amoureux jeune, c’est pourquoi j’ai fait un BEP horticole. J’ai ensuite commencé à travailler, en Corse, où j’accompagnais un paysagiste, puis j’ai décidé de rejoindre un grand groupe, pour occuper un poste avec plus de responsabilités, en tant que technicien au départ mais j’ai rapidement gravi les échelons, passant à responsable technique, où je gérais une équipe de 10 personnes. Et par la suite, j’ai rejoint la partie commerciale du groupe, en tant qu’attaché clientèle puis responsable commercial !
    • Et il y a 3 ans, j’ai décidé de monter ma boite, Garden City ! J’ai donc quitté les grosses structures, et je me suis lancé ! J’étais au début dans une couveuse d’entreprise, pendant 9 mois, ce qui m’a permis d’être accompagné même si, de part mes expériences, j’étais déjà affuté sur la partie commerce. J’ai ensuite rejoint une coopérative d’entreprise, pendant 1 an et demi, où Garden City s’est bien développée, ce qui a permis de valider la solidité du projet. Puis en Janvier 2020, tous les voyants étaient au vert, j’avais suffisamment de recul pour me lancer et j’ai donc officiellement crée Garden City !

     

     

    Très beau parcours Damien ! Quelles ont été tes motivations à devenir chef d’entreprise, et quels sont tes objectifs et projets à l’avenir ?

     

    • Merci ;) J’ai toujours eu l’ambition et l’envie d’un jour créer ma boite. Puis j’ai vécu certaines situations un peu ambiguës lorsque je travaillais dans des grands groupes, je n’étais plus en accord avec les valeurs de ces entreprises. Et mon parcours professionnel m’a donné plusieurs cordes à mon arc : je sais concevoir, vendre et réaliser un projet, et j’ai une connaissance de A à Z sur les jardins. J’ai donc remis mon bleu de travail, pour pouvoir être à mon compte, et créer une entreprise qui me correspond ! 
    • En termes d’objectifs, le N°1 est une satisfaction cliente parfaite. Quand j’ai crée Garden City, je voulais faire des jardins de qualités, avec une réelle envie de bien faire les choses. C’est donc primordial pour moi que le client soit satisfait à 100% ; du coup je choisis aussi mes clients et les projets, car j’ai envie de travailler avec des gens qui ont la même vision que moi, pour effectuer le meilleur travail possible. Mon dicton « Vaut mieux faire peu et bien que beaucoup et mal », je pense que ça résume ma philosophie et celle de mon entreprise !
    • Pour les projets futurs, j’ai commencé tout seul, je faisais les devis et le boulot, mais maintenant j’aimerais embaucher 2-3 salariés, toujours dans l’idée de faire une entreprise de qualité, et pour lâcher un peu la partie manuelle et me centrer sur l’élaboration des projets avec mes clients.

     

     

    Et comment as-tu rencontré ton conseiller Hervé CANCHEL ?

     

    • Avec Hervé, nous nous sommes rencontrés lors d’un BNI à Maisons-Laffitte en Novembre 2019. Nous avons tout de suite eu un très bon échange, où il m’a expliqué son métier de conseiller Rivalis. Ca m’a fait réfléchir, je l’ai donc rappelé, nous avons convenu d’un rendez-vous, et il m’a présenté plus en détails son accompagnement et ce qu’il met en place avec les chefs d’entreprise. J’avais envie que mon projet soit une réussite et j’ai senti qu’Hervé pouvait y apporter beaucoup, j’ai donc mis le paquet, et nous avons décidé de travailler ensemble !

     

    Et que t’apportes Hervé, au quotidien et dans le développement de tes projets ?

     

    • Au quotidien, Hervé m’apporte de la sérénité. Je maitrise beaucoup de choses mais pas le contrôle de gestion de l’entreprise, la vie secrète d’une boite, comment elle peut être viable. Aujourd’hui, quand je vois un projet, je sais si je peux y aller, si je dois y aller et si je gagne de l’argent. J’ai un tableau de bord pour ma boite. Hervé m’accompagne aussi dans le montage d’un prévisionnel d’embauche.
    • Pour moi, Hervé est plus qu’un simple conseiller en pilotage d’entreprise, il affine les choses, il est là pour me dire attention et me donner le tempo. C’est le seul à qui je peux parler de mes problématiques de chef d’entreprise, qui me comprend et qui me trouve des solutions, on parle le même langage. Et il a un rôle très important dans l’équilibre de ma boite. C’est le parrain de Garden City, c’est une personne de confiance sur qui je peux m’appuyer, à qui je peux tout dire et qui peux tout entendre. Et pour finir c’est une très bonne rencontre.

    Merci beaucoup Damien pour ton témoignage, nous sommes honorés de travailler avec toi et nous te souhaitons le meilleur, pour toi et Garden City auprès d'Hervé ! 

  • Et si les entrepreneurs sortaient encore plus forts de la crise ?

    « Demain ne sera plus pareil » , « Pour moi, c’est la cata »  ou à l’inverse « Mon business n’a jamais été aussi florissant », « Ça m’a permis de retrouver ma vie de famille »… En tant qu’entrepreneurs, nous entendons tout et son contraire à propos de cette crise du Covid. Beaucoup de chefs d’entreprise se demandent “comment ils sortiront de la crise”.

    Nous pensons à ce chauffeur de taxi qui a perdu tout son chiffre d’affaires pendant le confinement ; à ce commerce qui s’est mis au “clic and collect” pour compenser ses pertes de revenus ; à cette entreprise de menuiserie qui, elle, a remporté de nouveaux chantiers car elle a enfin pu embaucher ; ou encore à l’histoire de cette startup de 11 personnes, Stitch & Story, qui propose des “cours en ligne pour savoir tricoter” et qui voit ses utilisateurs bondir en quelques semaines.

    Et si l’on voyait les choses sous un autre angle ? 

    Si au lieu de se demander comment on sortira de la crise, on se demandait comment en sortir plus forts ?

    En tant qu’entrepreneurs, nous avons tous relevé le défi de prendre un jour notre destin en main. Des crises, on en a vécues (rappelez-vous le passage à l’Euro, les Hedge funds en 1998, le Krach boursier de 2001-2002, les Subprimes en 2008…) et nous nous sommes toujours relevés. Cependant, cette crise sanitaire a fait perdre le cap a beaucoup d’entrepreneurs.

    Et si on prenait de la hauteur ?

    Depuis des années, notre quotidien d’entrepreneurs se mêle aux aléas de nos marchés, de nos clients, de la technologie ou du climat. Face à la crise sanitaire, voilà qu’il se mêle aussi aux décisions d’ouvertures et fermetures administratives et de gestes-barrières. A l’inverse, les progrès techniques ouvrent aussi d’extraordinaires opportunités de développement. 

    Pas facile de prendre les bonnes décisions dans ce contexte.

    Une chose est sûre : rien ne sera comme avant. Cette crise a accéléré des changements que l’on sait inéluctables, la digitalisation en tête. 

    De nouvelles questions se posent désormais au dirigeant : Comment anticiper la prochaine vague et m’organiser ? Comment gérer le court, le moyen et le long terme ? Dois-je me diversifier et vers quels marchés ? Et le numérique, comment faire pour qu’il me rapporte vraiment ? 

    Un humain prend 35000 décisions par jour. Que dire d’un chef d’entreprise ! Dans un environnement en mouvement et aussi complexe, comment peut-il désormais prendre les meilleures décisions pour lui et son entreprise ?

    Prendre la bonne décision est aujourd’hui si important et si complexe que cela en devient l’enjeu central pour tous les entrepreneurs. Pour sortir plus fort de la crise, l’entrepreneur doit désormais s’assurer de prendre les meilleures décisions pour lui et son entreprise. Quels que soient sa taille, son secteur, son marché, tout le monde est concerné par ce nouvel enjeu.

    Alors comment fait-on ?

    Avant, c’était assez simple. On misait sur la qualité ou sur le prix, et on se fiait à la recommandation de nos clients fidèles. Au four et au moulin l’entrepreneur « à-tout-faire » pouvait encore survivre. 

    Aujourd’hui, est-ce encore possible ?

    Comment un entrepreneur peut-il à la fois être expert dans son métier, connaître la réglementation, vendre physiquement à ses clients, gérer sa boîte, négocier un prêt, fidéliser ses clients, gérer son personnel, suivre ses budgets, embaucher et investir, chercher de nouvelles affaires… et en plus, vendre en ligne, se diversifier, faire du “clic and collect”, communiquer sur les réseaux sociaux, soigner son e-reputation, gérer ses avis clients, etc. ?

    L’entrepreneur « à-tout-faire » est mort. L’entrepreneur du futur est un “entrepreneur-assisté”.

    On le voit depuis quelques années, les assistants numériques déferlent sur le web. Ils permettent déjà au dirigeant d’avoir une information de qualité en temps réel, et une organisation plus fluide. 

    Par exemple, ils alertent ce dernier en cas d’écart avec ses objectifs et l’oriente vers les affaires les plus rentables ; ils lui donnent une visibilité en temps réel sur son activité ; ils garantissent le paiement des factures à risques ou permettent d’avoir plusieurs cartes bancaires virtuelles ; ils font sa comptabilité et organisent ses projets et ses équipes ; ils lui donnent une visibilité sur le web et proposent de vendre en ligne ses produits en quelques clics…

    Les assistants numériques font partie de la panoplie de  “l’entrepreneur du futur”. Beaucoup les utilisent déjà au quotidien. Ils les ont choisis car ils sont simples, leur font gagner du temps et leur permettent de se concentrer sur l’essentiel : leur métier et leurs clients.

    Mais peut-on se fier uniquement à un outil ? Comment un algorithme réagit-il à un contexte particulier comme une crise sanitaire, ou celle d’un marché « disrupté » par un Amazon ou un Uber ? Comment gère-t-il la perte d’un gros client ? Et plus profondément, comment répond-il à nos émotions humaines ? Envies, rêves, exaltation et aussi peurs ou hésitations ?

    Par un smiley ?

    Les outils sont indispensables, mais largement insuffisants. C’est pourquoi nous pensons que plus il y aura de digitalisation, plus il y aura d’humanisation.

    Bien sûr, un humain ne calculera jamais aussi vite qu’un robot. En revanche, il répond par un sourire ou une main sur l’épaule. Il connaît les mots qui redonnent confiance et motivent. Il imagine des solutions innovantes et qui font rêver. Il est irremplaçable pour mettre le doigt sur un problème humain, donner une vision externe ou simplement passer un bon moment à boire un café.  Il donne “envie d’avoir envie”. 

    Comme il a des assistants numériques, “L’entrepreneur du futur” a aussi un « Conseiller Personnel ».

    Ce Conseiller personnel (ou cette Conseillère !) vient tous les mois dans ses bureaux et connaît ses besoins, comme il connaît son entreprise et ses salariés ; il se soucie de sa vie personnelle et de son équilibre familial ; il accompagne son client chez son expert-comptable ou son banquier… Il est le confident du dirigeant et fait partie de la « famille ». Il est la première personne que l’entrepreneur contacte pour toutes les décisions importantes.

    Quand l’assistant numérique apporte la visibilité et le gain de temps, le Conseiller personnel apporte la sérénité et l’envie à l’entrepreneur. Dans un contexte toujours plus complexe, quel plaisir de pouvoir décider en toute confiance et d’aller de l’avant !

    Pour prendre les meilleures décisions, “l’entrepreneur du futur” est assisté d’outils et accompagné de femmes et d’hommes qui le comprennent et l’aident à prendre les meilleures décisions.

    Digitalisation ET humanisation. 

    Pour sortir encore plus fort de la crise, comment peut-on désormais se passer de l’un ou de l’autre ?

    Damien et Lionel Valdan
    Cofondateurs de Rivalis

  • CARBAO La Défense

    Connaissez vous le réseau CARBAO ? Réseau de de développement des ses affaires par le "Bouche à Oreille" ?

    Vous êtes chef d'entreprise, ou cadre dirigeant, vous en avez forcément un prêt de chez vous !

     

    Lire la suite